Les 3 accidents de golf les plus courants


Golf en général / lundi, mars 14th, 2022

Lorsqu’on pense au golf, on s’imagine rarement que des accidents peuvent survenir. Pourtant, comme toute activité sportive, la pratique du golf est associée à un certain nombre de risques. Des accidents mortels peuvent même avoir lieu.

Pour éviter des drames inutiles, j’ai recensé quelques exemples les plus courant issus de mon expérience personnelle lors de mes pérégrinations sur quelques golfs de Bretagne.

Quels sont les accidents les plus fréquents au golf ?

Les accidents causés par la voiturette de golf

Les voiturettes de golf sont des véhicules conçus pour aider les joueurs à se déplacer sur les parcours longs ou jonchés de dénivellements. Niveau commande, les voiturettes se composent d’un volant, d’un accélérateur et d’un frein. Sur le principe, c’est simple.

La conduite de ces véhicules est donc relativement simple. Seulement, comme tout véhicule, les voiturettes de golf doivent être conduites en respectant certaines directives de sécurité affichées dans le chariot.

De nombreux golfeurs par excès de confiance font fi de ces consignes de sécurité et roulent à l’extrême. Ils empruntent notamment des virages serrés et accordent peu d’importance aux obstacles en chemin. Conséquence : tonneau ou écrasement du véhicule.

Le conducteur en sort avec des traumatismes, fractures et blessures multiples. Dans certains cas, les accidents peuvent se révéler mortels. Par ailleurs, certains conducteurs peu expérimentés finissent par rentrer dans des arbres, dans les bâtiments ou dans d’autres charriots. Les conséquences sont toutes aussi terribles. Les accidents causés par les voiturettes sont les plus courants au golf.

Les accidents liés aux clubs de golf

Les clubs de golf sont des sources potentielles d’accident. En effet, en cas de défectuosité du matériel ou d’inattention des joueurs, des accidents graves peuvent se produire.

Par exemple, si un joueur marche un peu trop près d’un autre qui s’apprête à frapper la balle, il peut recevoir un coup e drive à la tête ou ailleurs. Si un coup au bras peut se solder par une ecchymose grave, un coup à la tête en revanche peut causer des blessures graves voire mortelles. J’ai déjà vu un nez si endommagé qu’une rhinoplastie a dû être mise en oeuvre pour permettre au pauvre bougre de retrouver un visage agréable.

En outre, si les tiges des bâtons de golf sont rouillées, des accidents graves peuvent survenir. Si un joueur effectue un swing sans s’assurer de disposer de suffisamment d’espace, il peut recevoir un bout de tige brisée dans la poitrine. Une tige brisée peut facilement perforer un organe vital !

La foudre

Ce n’est certainement pas la première chose qui nous vient à l’esprit lorsqu’on pense « accidents de golf » …Et pourtant ! Les accidents liés aux orages électriques font partie des plus courants au golf. En 2012, on estimait que parmi les cas de décès en lien avec la foudre dans le monde du sport, 28 % était des décès de golfeurs.

Les raisons de cet état de choses sont nombreuses. Déjà, la pratique du golf se fait en plein air, sur un terrain généralement composé d’arbres, de buissons et de plans d’eaux. Si la météo n’est pas clémente, des accidents mineurs comme les chutes peuvent rapidement survenir. Toutefois, la plus grande source de danger est le matériel.

En effet, le matériel utilisé pour pratiquer le golf est essentiellement composé de métal. Qu’il s’agisse des clubs de golf, des voiturettes ou des chaussures. Lorsqu’un orage survient, les joueurs se dirigent instinctivement vers un arbre. La combinaison de tous ces facteurs de risque entraine la survenue d’accidents graves voire mortels.

Conclusion 

Vous l’aurez compris. Le golf peut vite passer du statut de sport de loisir à celui de sport à haut risque. Même les experts peuvent subir des dommages corporels graves. Pour éviter ces accidents, il est important de faire preuve de prudence en jouant et de toujours consulter la météo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.